AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Coucou les petits loups (et autres animaux :P)
N'oubliez pas que le flood est ouvert dès l'inscription même si vous n'êtes pas encore validé,
venez faire connaissance avec tout le monde le temps de finir votre présentation ;)
flood ici !

 :: L'Académie Saint François :: L'Extérieur :: Le Parc Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I have to tell you something | feat Abel

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sheena Mora
Cornaline & Modo Pub
Mer 6 Juin - 21:37
Elle n'en pouvait plus, elle devait en parler, lui dire, l'évacuer. Elle ne savait juste absolument pas comment il allait le prendre. Tout simplement parce que… c'était Abel. Il était différent de la plupart des personnes de son âge, mais Sheena ne s'était jamais vraiment demandé pourquoi. C'était comme ça, depuis le début, et c'était tout.

Elle ne lui avait pas dit qu'elle devait lui parler, non, elle savait très bien que c'était le genre de phrase qui ne mettait pas en confiance. Du tout.
La brune avait simplement choisit de l'attendre comme à la fin de chaque cours, à l'extérieur du bâtiment. C'était un petit peu leur rituel. Chacun leur tour, ils amenaient de quoi grignoter afin de patienter jusqu'au repas. Cette fois-ci, c'était au tour d'Abel, et il arrivait parfois qu'il amène des choses… Étranges.

Elle s'ennuyait. Cinq minutes qu'elle attendait. Il se passait quoi encore ? Si c'était encore un de ces petits cons qui l'avait coincé pour lui en faire voir de toutes les couleurs… Elle allait leur envoyer son arc en ciel lgbt en pleine gueule. La rapace bougonna toute seule, sortant son téléphone pour évacuer son absence de patience avant qu'elle n'explose.

[Message to Abel :Dis-moi juste que t'as pas prit un de ces cookies au matcha comme la dernière fois ]

Elle aimait la simplicité. Un cookie, c'était des pépite de chocolat, avec une pâte à la vanille, ou au chocolat, mais pas cette chose verte étrange que les japonais foutent partout. Ca avait un goût de gazon en plus. Et puis merde, c'était vert quoi ?

Elle sursauta, en sentant la porte derrière elle la pousser. Elle se décala alors et vit la tête si familière de son meilleur ami. Elle lui fit un large sourire sincère et le tira vers elle pour l'amener vers le muret où ils allaient pour se raconter leur journée, leur chagrin, ou autre.  

D'un bond agile, elle se hissa sur la pierre et aida son ami à faire de même.

« Alors, t'as prit quoi cette fois ? »

A vrai dire, elle redoutait ce qu'elle avait à lui dire. Même sa voix le laissait paraître. Elle avait retenu ça en elle trop longtemps. Alors, sans même lui laisser le temps de répondre, elle lâcha d'une traîte.

« Nos parents veulent qu'on se marie ensemble pour lier les familles »

Son teint devint rosé, de honte, de peur, elle l'avait dit d'un coup, s'était emportée, et elle avait désormais peur des conséquences. Comme toujours. Elle faisait, et réfléchissait ensuite. L'estomac serré, elle fixait Abel dans les yeux, dans l'attente de sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Juin - 22:48

ft. MORA Sheena

Cookies au Matcha et Bubbletea sont les règles tacites d'un goûter réussi.

Les cookies au chocolat c'est vulgaire ...

Tu n'avais strictement rien écouté à ce qui s'était passé dans ce cours. C'est pas comme si t'étais au courant de ce qui se passait en cours depuis que t'avais décidé de t'émanciper sans préavis. Rêveur la bouche en cœur tu avais passé le clair de ton temps à regarder par la fenêtre dans l'espoir de trouver une activité intéressante. Mais rien. Alors tu t'étais contenté de dessiner sur ton carnet, imperméables aux regards consternés de ton professeur de langue. De toute façon il avait mieux à faire que de te réprimander pour ton calme légendaire.

D'ailleurs ce professeur était des plus énervant. Dérangeant à regarder plutôt. Il traînait sur ses épaules la défaite de sa vie qu'il n'avait jamais entérinée. Costume vieillot, chaussures de cuir tanés, barbe de trois jours mal taillée et poches violacées sous les yeux. Les professeurs de langues étaient-t-il tous dépressifs ? Entre deux traits tu te demandais pourquoi tu le dessinais lui. Peut être pour lui construire une histoire plus belle que la réalité. Qu'est ce qui avait bien pu le rendre comme ça ?

Un amour de lycèe même si le concept t’échappait.  Ou peut être un rêve brisé. A moins que ça ne soit son air naturel. Dans ton dessin pas de caricature, juste la vérité. Égal à ta langue acérée tes traits peignaient la vérité. Sous tes yeux pensifs de gamin jeté trop tôt dans un monde d'adulte ce que tu voyais chaque jour s'inscrivait là, carnets après carnets comme pour en faire un répertoire sans thème particulier.

Vibration. Sursaut. Ce que tu pouvais détester cette chose. Ce téléphone c'est Sheena qui te l'avait donné. A la base tu n'en voulais pas mais voilà. Apparemment en 2018 il faut être joignable. Jetant un œil au vieil homme déprimé tu pris le temps de vérifier la petite machine au moment même ou la sonnerie désuète de cet établissement vint bourdonner dans tes oreilles. Trop. Trop de bruit.

15h50 Sheena :

"Dis-moi juste que t'as pas prit un de ces cookies au matcha comme la dernière fois"

Non. Cette fois tu les avais pris au chocolat parce que tu ne voulais pas qu'elle te les recraches au visage comme la dernière fois. Rangement rapide. Tu voulais t'enfuir. Mais l'homme au cernes violettes arracha le dessin de ton carnet de cuir noir. Furieux tu plantais ton regard dans le sien sans rien dire avant de lui arracher le reste des mains et de partir sans demander ton reste. Déchirer tes dessins c'était arracher un morceau de toi. Et plutôt que de hurler tu bouillonnais. Une larme roula sur ta joue, tu l'essuyais. Sheena devait continuer de sourire, c'est ce qu'elle faisait le mieux.  

La petite brune apparu devant toi aussi fugace et vive que son ego l'était puis elle te traîna jusqu'à votre muret, gravé de tout un tas de phrases idiotes qu'elle aimait bien noter ici. Elle venaient de toi pour la plupart. D'autres d'elles, et le reste, des brides discussions qui ne vous appartenaient pas. Tu te laissais faire, habitué à votre rituel, habitué à ce qu'elle te promène partout avec elle.

- Alors, t'as prit quoi cette fois ?

Tu lui agitais sous le nez les cookies au chocolat avant de sortir les bubbles tea de ton sac. Devant cette nouvelle bizarrerie de ta part elle tira une moue de dégoût qui t'arracha un soupir long et désespéré devant son manque cruel d'ouverture à la cuisine japonaise. Tu retournais alors chercher dans  ton sac pour lui tendre une canette de coca cherry.

- Le tapioca ça rend aimable ... Pas le sucre.

Pique envoyée. Mais elle avait l'habitude.

- Nos parents veulent qu'on se marie ensemble pour lier les familles.

Souffle coupé. Tu t’arrêtais en plein geste, incapable de te souvenir comment ouvrir un stupide paquet de gâteaux. Marier ? Tu baissais la tête, cherchant autre chose, n'importe quoi pour oublier ce qu'elle venait de dire. On prévenait de ce genre de choses avec un faire-part en général non ? Tu avais beau chercher tu ne trouvais pas de réponse. Alors c'est le plus naturellement du monde qu'en relevant la tête avec un air de mioche effarouché tu lâchas :

- Je tiens à te dire que les cookies au chocolat ... je trouve vraiment ça vulgaire !

Incohérent ? Oui.

 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sheena Mora
Cornaline & Modo Pub
Mer 6 Juin - 23:08
Mais… sérieusement ?
Ca avait beau être Abel, elle n'avait pas besoin de ça. Elle avait besoin d'une réponse franche, correcte, elle voulait savoir ce qu'il ressentait vis à vis de la nouvelle.
Une once de colère passa dans son regard lors de sa réflexion, avant de vite revenir sur quelque chose de plus sage. Elle se mordit l'intérieur de la joue pour se contraindre à ne pas laisser sa colère prendre le dessus.

Elle attrapa la canette qu'il avait dans les mains, commença à l'ouvrir. Avant de se raviser en la posant sur le muret. Sheena sortit une pochette de son sac qu'Abel connaissait bien et sorti de quoi l'aider à passer l'annonce qu'elle venait de faire. En filer à Abel ? Hors de question. Non pas qu'elle était égoïste, mais ce n'était pas une bonne idée que lui en prenne.
Habituée, elle ne mit pas longtemps à rouler son tube de drogue, et le mettre à ses lèvres. Quelques taffes. Quelques gorgées de coca. Et elle était prète à répondre.

« C'est pas parce que tu trouves ça vulgaire que ça l'est ! C'est simple, c'est gras, c'est bon »

Pour appuyer ses dires, elle croqua dans la pâtisserie.

« J'aimerais vraiment parler sérieusement par contre pour une fois Abel. Pas longtemps si tu veux. Mais je veux en parler »

Son regard devint plus doux à cet instant, mais pas longtemps, car elle fut rapidement coupée par une vibration de son téléphone. Elle savait très bien qui c'était. Bianca. Une de celles avec qui elle avait couché et qui la harcelait pour remettre ça. D'accord, la brune avait comprit qu'elle faisait de bons cunnis. Mais ce n'était pas le cas de sa conquête, alors Sheena ne tenait pas à remettre ça.

Le faire parler, s'exprimer, ça n'allait pas fonctionner, pas comme ça.

« Est-ce que tu penses au moins que… ce serait évitable ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
I have to tell you something | feat Abel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» STATISTIQUES PAR EQUIPES toutes éditions confondues !!!
» [Paris By night] Abel - personnage de Jeremy
» Jund aggro feat. Sygg
» Grand Prix Amsterdam
» Scénario 4 : Edenia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Let Out The Beast :: L'Académie Saint François :: L'Extérieur :: Le Parc-
Sauter vers: