AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Coucou les petits loups (et autres animaux :P)
N'oubliez pas que le flood est ouvert dès l'inscription même si vous n'êtes pas encore validé,
venez faire connaissance avec tout le monde le temps de finir votre présentation ;)
flood ici !

 :: Introduction :: Dossiers d'inscription :: Dossiers Acceptés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dossier de : Chester Collins

avatar
→ Je suis une hyène et en arbore plusieurs caractéristiques : pour le plus positif, je suis toujours de bonne humeur et souris, rigole assez souvent. J'ai même un petit côté moqueur mais pas vraiment méchant. Je suis le plus grand gentleman envers les femmes qui, à mes yeux, sont des personnes fortes et dominantes. En ce qui concerne les relations avec les hommes... J'ai ce besoin constant de dominer pour gonfler mon égo et de décider de tout pour tout. J'ai aussi tendance à ne pas savoir lâcher mes proies étant assez têtu et à être opportuniste voire égoïste. Ajoutez à ça mon amour pour la viande et vous avez le genre de mec à profiter de la hiérarchie et de son pouvoir pour venir taxer la cuisse de poulet d'un élève distrait. Mais à côté de tout ça, je garde une sorte de bienveillance envers mon entourage et suis très social !
→ L'ex presque fiancé aka Marth qui m'a abandonné devant l'autel. L'avoir comme élève dans "ma cour" est plutôt... intéressant.

→ L'ex beau frère, autant dire qu'une relation entre un taureau et une hyène est compliquée surtout quand on touche à son frère.

→ Mon frère (prédéfini) la personne la plus importante à mes yeux, malgré le fait que nous soyons deux opposés.
Voir le profil de l'utilisateur
Chester Collins
Surveillant
Dim 24 Juin - 22:13
Chester Collins

story time
Je suis né à New-York, la plus belle ville du monde à mes yeux, 10ans après la naissance de mon grand frère. Nous étions une famille de 4, pas les plus riches même si quand même, pour vivre à New-York, il faut en avoir les moyens. Entouré de mon père, ma mère et mon frère, j'ai grandi dans un milieu sain, même si avoir un panda comme grand frère, un écureuil comme mère et... un humain paumé comme père, y a quand même mieux comme équilibre familial. Si mon panda de frère avait découvert son alter vers ses 8ans d'après lui, ce ne fut pas mon cas. Moi qui attendais avec impatience d'atteindre cet âge, je fus déçu le jour de mes 9ans, persuadé que ç'aurait été mon tour au même âge que Davis, durant cette année. Car nous avions beau être différents sur tout, j'essayais de lui ressembler, de faire comme lui. Il était grand après tout, se fichait de l'avis des autres et faisait sa vie tranquille tandis que j'aimais courir à gauche et à droite, faire l'idiot et ne supportais pas que l'on me juge. J'avais ce besoin d'embêter les autres, surtout les garçons en fait et de montrer que j'étais le plus fort de la classe dans tous les domaines. Autant vous dire qu'au départ c'était plus au niveau physique qu'au niveau des notes que j'aimais montrer ma dominance et plusieurs fois mes parents ou Davis venait me chercher dans le bureau du directeur. Personne ne comprenait. J'étais doux, agréable, gentil, juste foufou. Mais j'avais constamment ce besoin de montrer ce que je valais si un autre garçon tentait de me dépasser ou embêtait une fille devant moi. C'était plus fort que moi. Au départ on mettait ça sur le dos d'une hyperactivité, puis sur les hormones en disant que je faisais mon preux chevalier pour en alpaguer une. Ma famille cherchait même au niveau des comportements animaliers. On avait cru que je serai un chien, un gros chien, dominant, mais ça ne justifiait pas mon besoin de défendre les filles. On avait pensé au lion. Sauf que le lion est plutôt du genre à laisser faire les femelles et à se prélasser. Mon frère a même osé proposer le morse. C'est justement suite à cette blague douteuse que je me suis mis à courir derrière lui pour me bagarrer et que mon alter a ENFIN répondu à l'appel. Une hyène. Ah bah oui. J'aurai pas pu faire un animal plus lambda ? Mais en tout cas... J'aimais bien ! Mais bon, 14ans, c'est tard. Du coup, j'avais passé le début de mon adolescence dans des écoles normales, et m'étais fait mes amis. Pas question de partir dans une autre école spécialisée. Je ferai juste attention...

Par chance, les uniques fois ou je me transformais en hyène, je le sentais arriver. J'avais donc le temps de m'échapper aux toilettes. Même si j'étais du genre à me battre, ça n'était pas pour autant que je ne savais pas contrôler mes émotions. Au contraire, j'étais toujours dans l'entrain, même quand je cherchais à dominer le garçon qui me prenait la tête. De l'amusement pur et dur. Par contre, trop d'excitation me faisait me transformer, je devais donc souvent descendre d'un octave quand je m'amusais un peu trop en dehors de chez moi. Bref, j'ai appris à maitriser ça sans souci et j'ai pu donc poursuivre mes études dans la voie la plus normale. Ce qui est amusant, c'est que devoir faire attention à mon image et à ce que je dégageai ferait parti de ma voie étudiante. Je ne sais pas si c'est le hasard ou bien ma nature de hyène qui m'emmena en Marketing mais... J'avais rapidement trouvé mon chemin après le High School.

Si j'étais quelqu'un de plutôt sérieux dans mes notes, j'étais aussi du genre à sortir faire la fête. Sauf que je n'avais pas besoin d'alcool pour me déchainer. Pour mon Alter ? Pas de souci sur ça, même si je fréquentais une école normale pour mon  Bachelors Degree, je passais toutes mes soirées avec des personnes comme moi. Du coup, je pouvais me déchainer et me transformer en volonté et animer les soirées avec mon "rire". J'étais connu pour ça. Trop connu même. Une bagarre, deux bagarres, trois bagarres, je fus exclus de cette communauté. Je ne vous dit pas à quel point cela avait touché mon égo.Je ne faisais que défendre des femmes qui étaient embêtées ou je me défendais moi, face à des boulets voulant se placer au dessus de moi! Mais bon... Pour le coup, il me fallait un endroit où aller le vendredi soir. Et je finis par donner sa chance à un bar non loin de chez moi, qui ne me connaissait pas. Un bar pour Alter, mais bien moins prestigieux et défoulant que la boite de nuit ou j'allais chaque fois.

Si j'ai déjà eu des copines dans la vie ? Bien sûr. Même des copains. Les deux corps m'attiraient, pas de la même manière, mais assez pour que je trouve mon compte avec n'importe quel sexe. Mais avec ma folie et mon caractère étrange -et ma jalousie également- j'avais tendance à ne pas garder longtemps quelqu'un. Pourtant, mon minois en attirait des postulants. Mais mes traits de caractère les débectaient assez rapidement. Pourquoi je vous parle de ça ? Pour ne pas que vous pensiez que j'étais puceau, juste pour ça, quand j'ai rencontré Martial. Parler des précédents ne servirait à rien. Pourquoi ? Peut-être car il fut le seul que j'ai réellement aimé, ou peut-être car il est la raison pour laquelle je suis un simple surveillant aujourd'hui. Mais vous allez comprendre.

Il était jeune à cette époque. Dix-huit ans, mais travaillait déjà dans un bar. Dans ce fameux bar, dans mon nouveau repère. J'ai cru qu'il allait s'évanouir quand je lui ai souri. Et voir ce petit mouiller sa culotte m'a fait rire et c'est de ma démarche sûre et fonceuse que je suis allé à son encontre. Et s'il semblait chétif et impressionné aux premiers abords, la nuit passée montra un garçon bien moins silencieux et bien moins intimidé. Moi qui pensais avoir juste profité d'une belle nuit en bonne compagnie, fus étonné de voir un garçon intéressant en plus d'être mignon. Par curiosité, je lui laissai sa chance et il sut m'attirer par sa personnalité. Son optimisme et sa franchise me plaisaient, même ce côté rancunier lui offrant un air d'enfant boudeur. Alors j'aimais l'embêter, cette petite chose qui semblait si fragile à mes côtés, ou devant moi devant le miroir de ma salle de bain. Plus les mois passés et plus je devenais raide dingue de ce gosse au point de freiner certaines de mes envies et certains défauts liés à mon instinct pour pouvoir le garder à mes côtés. Au point de lui proposer d'emménager chez moi et d'en faire notre chez nous, au point de plier le genoux, voulant l'avoir à moi pour toujours. Mon frère ne me reconnaissait plus, et mes parents non plus d'ailleurs. Mais si pour le premier, ça n'était pas grave car il savait que l'amour pouvait rendre les gens différents et que nous étions toujours aussi proches, mes parents n'apprécièrent pas que je me concentre moins sur mes études, que je dépense plus d'argent dans la vie de tous les jours et surtout, que j'épouse un homme. Surtout aussi jeune. Eux qui pensaient que mon attirance pour les hommes n'était que mon instinct animal voulant absolument dominer les mâles pour me venger face à la dominance écrasante de la femme sur ma personne, ils s'aperçurent que non. Mon attirance pour le même sexe que moi n'était pas relié à mon animal. C'est donc quand mes parents mirent ce sujet sur le tapis que je m'énervai et leur claquai la porte au nez. Si j'aimais mon alter, si j'aimais être une hyène, j'en avais marre que l'on cherche constamment à mettre chacune de mes réactions, chacune de mes décisions, sur ça. J'étais un humain malgré tout, chaque mouvement que je faisais ne correspondait pas obligatoirement à la bête en moi. Comme si je ne répondais qu'à un bête instinct. Connaissant mon père, je calculai vite la suite. Je n'aurai plus de contact avec eux, je n'aurai plus d'argent de leur part. Oui, c'est ce qui arriva. Mais ce fut mon frère qui trahit notre géniteur en m'informant que mon compte bancaire allait être vidé car tout cet argent, bien que sur mon compte, lui appartenait au final. Alors je retirais au guichet, le maximum à chaque fois, petit à petit dès que je le pouvais. Mais entre le plafond de retrait et le fait que c'était mon père qui avait subtilisé ma carte bleue -il aurait pu être un charognard lui aussi... une pie, tiens, misérable, voleuse...- je ne pus retirer la totalité de mon compte qui m'offrait jusqu'à présent une vie assez agréable.

Par fierté, je ne racontai rien de tout cela à Martial. Je l'aimais, je ne voulais pas le paniquer ou qu'il m'aide. J'étais l'homme de la maison, celui qui devait gérer son foyer d'une main de fer. Alors je poursuivis ma vie de tous les jours, accusant mon père d'être juste un bel homophobe dont je me fichai éperdument au final. Côté financier, je gardais cela pour moi, me débrouillant avec le liquide caché dans le faux plafond. Mais ce secret me pesait, ma faiblesse entraina mes vieux démons ou plutôt mon instinct à réapparaitre. A devoir constamment montrer ma dominance dans notre couple. A vouloir contrôler chacune de ses pulsions un peu trop engloutissante pour mon statut d'alpha, ses sautes d'humeur me faisant passer pour le faible du couple, ses envies d'être au dessus de moi dans nos échanges amoureux. Chaque détail, chaque moment ou il se mettait en hauteur, pire, au dessus de moi, me hérissait le poil et me rendait fou. Je reprenais mes vieilles habitudes, celles qui faisaient que l'on m'avait trop de fois quitté. Par fierté, aucune excuse ne sortait de ma bouche quand je faisais de la merde. J'essayais de me racheter par la suite par des attentions -toujours aussi dominantes comme faire un massage et être sur son dos m'aidait à garder ce statut quo-  mais je failli, apparemment.

Je ne voyais pas que mon couple en pâtissait tant que ça. Et le jour de notre mariage, fut le plus bel échec de ma vie. Je voyais la famille de Martial présente, même son frère qui ne m'appréciait pas énormément. Mais ils étaient là. Par défaut, l'homme que j'aimais était censé faire acte de présence et plus, à travers son oui. Mais j'attendis et la panique que ressentait sa mère commença à s’immiscer dans mon esprit. Pire encore, cette panique s'accentua quand je voyais l'air calme et satisfait du jumeau. C'est à partir de là que je compris. Je m'échappais de l'église, ne tentant même pas de l'appeler, ni même de le retrouver. Je laissais mon instinct prendre le dessus et abandonnais mes habits de cérémonie non loin de là. Je disparus plusieurs jours. Comme si je voulais laisser le temps à Martial de récupérer ses affaires, l'égo trop amoché pour pouvoir le voir sans me jeter sur lui de manière sanguinaire. Quad je rentrais enfin à la maison, je découvris une maison vide de la seconde patte qui l'avait habité. Comme si j'eus toujours été seul. Et là, mon égo surdimensionné m'abandonna. Je ne retenus pas mes larmes, mes pulsions de rage sur les murs, les lancers d'objets à travers la pièce. Je me permis de perdre pied pour la première fois de ma vie. Et ça me fit du bien.

Trois semaines durant, je ne me rendis pas en cours. Mon frère m'emmenait de quoi manger et me forçait même. Je ne voulais pas me laisser mourir,c'était juste que je n'avais pas faim. Plus faim. Et même les steacks les plus saignants ne me mettaient pas l'eau à la bouche. Puis je me repris, comme tout le monde après tout. Ou en tout cas, comme n'importe qui continuant de vivre. Me suicider ? Pour une belle gueule ? Mon égo reprenait le dessus et me faisait comprendre que la seule erreur dans ce parcours avait été ce garçon qui avait sût manipuler mes hormones humaines. Et qu'il aurait peut-être fallu au final poursuivre mes pulsions animales, rester la personne que j'étais, ne changeant pas pour qui-que-ce-soit. Je me repris donc, laissant cette fois mon instinct poilu reprendre le dessus sur les choix de ma vie. Bon, je fis face à un autre coup dur : tout l'argent mit dans le mariage était au final irrécupérable. Avec mes économies, je pus donc rester quelques mois de plus dans mon appartement avant de finalement devoir l'abandonner, tout comme mes études, moi qui venait tout juste d'entamer mon Masters Degree en Marketing... Si mon frère ne pouvait pas m'aider financièrement, ce fut tout autrement qu'il le fit en parlant de moi à l'école ou je suis actuellement, l'école que j'avais préféré éviter dans ma jeunesse, préférant un cursus plus classique même si je devais me cacher. Et au final... C'pas si mal de travailler et d'avoir son propre argent. Même si habiter dans une chambre aussi petite, c'est compliqué avec ma folie des grandeurs...
me and my ego
1ere transformation : C'était assez bizarre mais marrant tout de même car je me suis pris un beau fou rire. Vous le voyez, votre grand dadet de frère, avec sa tronche de panda et son côté bisounours ? Beh j'avais ça. Enfin, j'ai toujours ça, mais bref. Je lui courrais derrière dans la maison en l'appelant, voulant jouer avec lui, lui grimper dessus, l'embêter, bref, le rôle du petit frère excédant gueulant tout le temps! Et croyez-moi ou pas, j'ai subitement senti ma vitesse s'accélérer et j'ai entendu un rire... Bizarre, s'échapper de ma bouche. A la limite du machiavélique, comme les méchants dans les dessins animés (ou les doublages mal faits dans les séries.)

CA Y ETAIT! ENFIN! Mon alter s'était enfin dévoilé ! En m'en apercevant, et devant la vitesse folle à laquelle j'étais lancée, je me prie le plus beau mur de ma vie. J'eus mal. Mais entre ce rire magique que j'avais entendu s'échapper de ma bouche et le plat que je m'étais pris à m'en faire saigner le museau, je me suis aussitôt retransformé en humain, parti dans un véritable fou rire. C'est bête mais avoir ENFIN ma seconde forme m'avait rendu tellement heureux... En plus du ridicule de la situation, avec la trace de sang sur le mur...
things to know
→ Ne pense pas essayer de me gruger car je suis du genre têtu et rancunier, tu risques d'y laisser des plumes. Et si par mégarde j'en laisse en premier, il risque de ne rester que ça de toi au final.

→ Je suis un véritable gentleman et me plie en 4 pour les femmes qui me sont proches. N'essaye pas de t'en prendre à l'une d'elle, je peux devenir assez méchant.

→ Je déteste les légumes, c'est une aberration !

→ Quand je ricane dans ma forme hyène, ce n'est qu'un moyen de m'exprimer je ne rigole pas vraiment en fait.

→ J'ai un égo assez surdimensionné.

→ J'ai failli me marier mais ça, on verra dans l'histoire

→ Si pour les femmes j'ai une préférence pour celles de mon page ou plus âgées, c'est le contraire pour les hommes : je les aime un poil plus jeunes, malléables, moins récalcitrant. C'est pour ça que j'ai failli épouser il y a 2ans un jeune homme de 18ans, alors que j'en avais 24.  Par contre ce qui me fait peur avec le fait d'être désormais surveillant, c'est de retenir mon côté "chasseur"... Enfin, ça, on verra.
behind the screen
Coucou, moi c'est Ana alias Stealth, j'ai 23ans, bientôt 24 et je RP depuis 10ans à peu près. Je fais mes études dans le Marketing, je kiff les jeux vidéo et les animaux, et euuuh... J'espère rester sur ce forum le plus longtemps possible et m'y attacher, j'ai un peu du mal à rester quelque part, je l'avoue. (Q_Q)9

Revenir en haut Aller en bas
avatar
A U S T I N
G R E E N W O O D

A B O U T M E || Gay × Etudiant en deuxième année, il étudie les Rongeurs × Son égo est un Tamia Rayé (écureuil) × Il est ultra fidèle en amour et souffre à tous les coups car il ne tombe que sur des mauvais mecs ×


L O V E I S I N T H E A I R

P R E S E N T || Il est désesperément amoureux de Jason qui ne fait que jouer avec lui.
P A S T || C'est un poissard de l'amour, il tombe amoureux des mauvais gars et à cause de son égo il s'attache très vite et très fort, du coup il souffre à chaque rupture.

O N L Y F A M I L Y M A T T E R S

S I B L I N G S || Anderson est son grand-frère, ils sont proche même si dernièrement le comportement d'Andy envers Cora énerve au plus au point Austin.

M Y I M P O R T A N T P E O P L E

B E S T || La plus belle, la seule et l'unique Coraleen sa meilleure amie, sa jumelle, son âme soeur, il serait hétéro, Austin l'aurait déjà épousé.
F R I E N D S || looking for links
A C Q U A I N T A N C E S || looking for links

H A T E R S G O N N A H A T E

H A T E R S || come and hate me, looking for some haters
R A N D O M || looking for links



W R I T E M Y L I F E

P R O C E S S I N G || Cora #1 | Jason #1 | Fred #1
C O M I N G S O O N || nothing for now
O V E R ||
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
Austin Greenwood
Saphir & Admin
Lun 25 Juin - 9:04
INSCRIPTION VALIDEE

Hâte de lire vos RP avec Martial pour le coup ça promet d'être epic, je viendrais aussi chercher un lien avec Austin même si ça risque d'être plutôt négatif mdr


Félicitation tu es maintenant officiellement employé à Saint François ! Tu as la possibilité d'avoir un appartement privé dans le bâtiment du Personnel tu trouveras les dortoirs par ici.

Voici également quelques petits liens utiles :
le règlement
le contexte
les annexes

Et pour bien commencer tu peux créer tes sujets de suivis :
les liens et suivis RPs
les profils BeastApp (le Facebook des Thérians)
les téléphones portables

Et pour passer un bon moment hors RP :
le flood
les jeux


Amuses-toi bien parmi nous et si tu as des questions n'hésites pas !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Frederika Hellström
A B O U T M E || Fred - Lesbienne - Ours Brun - Farouche mais gentille une fois qu'elle est en confiance - Aime faire la fête - Ultra protectrice


L O V E I S I N T H E A I R
P R E S E N T || Elle n'a personne en ce moment.
P A S T || Elle est officiellement sorti uniquement avec des garçons. Mais, sous l'emprise de l'alcool, elle a eu plusieurs aventures avec des femmes car elle ne sait pas résister à leur charme...

M Y I M P O R T A N T P E O P L E
B E S T || Looking for one !
F R I E N D S || Looking for some !
A C Q U A I N T A N C E S || • Austin Greenwood - U.C



W R I T E M Y L I F E
P R O C E S S I N G || Peux-tu peindre aux milles couleurs l'air du vent ? Libre
I won't tell anyone. feat Austin

O V E R ||
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
Frederika Hellström
Saphir & Modo Pub
Lun 25 Juin - 13:01
Bienvenue :D super original ton ego je trouve ! Hâte de voir ce que ça va donner en rp ^^



F r e d

@XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Dossier de : Chester Collins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Collins Epic Wargames
» Barnabas Collins
» • LA TROMPERIE de dossier pv G •
» [SUZANNE COLLINS] ♦ Hunger Games
» Le dernier arrivé est fan de Phil Collins !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Let Out The Beast :: Introduction :: Dossiers d'inscription :: Dossiers Acceptés-
Sauter vers: