AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Coucou les petits loups (et autres animaux :P)
N'oubliez pas que le flood est ouvert dès l'inscription même si vous n'êtes pas encore validé,
venez faire connaissance avec tout le monde le temps de finir votre présentation ;)
flood ici !

 :: Introduction :: Dossiers d'inscription :: Dossiers Acceptés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dossier de : Sheena Mora

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sheena Mora
Cornaline & Modo Pub
Ven 1 Juin - 17:07
Sheena Mora

story time
Elle aurait pu naître n'importe où. Dans un taudis, dans une maison d'artiste, dans un bidonville ou bien dans le fin fond des bois dans un chalet de hippie. Mais à la place, elle est née ici, dans une villa immense, dans une famille de gène pur, dans une prison dorée, mise au monde avec une cuillère en argent dans la bouche.
Une grande famille qui assimilait ouverture d'esprit à fracture du crâne, et qui voyait les personnes non porteuses du gène comme des personnes qui ne devaient pas se mêler à eux. Une famille conservatrice étriquée. Qui a faillit la rendre ainsi définitivement.

C'est donc dans ce milieu-même qu'elle a grandit, et ce en compagnie d'un jeune homme de son âge, Abel. La seule personne en dehors de sa famille que ses parents acceptaient qu'elle côtoie. Pour cause ceci dit, car ce dernier faisait partie d'une famille associée à la sienne. A cause ou grâce à ses parents, elle a toujours vécu avec lui, plus ou moins proche, plus ou moins liés. Elle a toujours remarqué que quelque chose clochait chez lui, sans jamais savoir quoi, sans jamais s'en inquiéter. C'était Abel, elle n'y a jamais réfléchit. Mais a clairement toujours prit sa défense, à l'école ou dehors. Ce que ses parents n'ont jamais apprécié. En salissant ses mains pour blanchir la réputation de son ami, elle souillait celle de sa famille. Elle a alors connu des punitions aussi arriérées que les idéaux de son entourage familial qui l'ont obligé à se ranger.
Mais pas à dévier sa motivation. Elle est simplement devenue plus discrète dans sa façon de défendre son ami, petit à petit, doucement, en regrettant parfois son choix, en détestant souvent Abel d'être dans sa vie, en haïssant cette armoire dans laquelle elle ne voulait désormais plus passer la moindre seconde.
Mais jamais elle n'a cessé d'être là pour lui. Faire ce que ses parents étaient incapable de faire. Faire la seule chose qu'elle était capable de faire par ailleurs.
Même si elle avait d'excellentes notes en cours, qu'elle excellait dans toutes les activités qu'elle faisait, la brune agissait ainsi uniquement pour ses parents, pour qu'on ne la fasse pas chier, avec l'espoir qu'on finisse par lui laisser vivre sa vie. Elle s'est renfermée sur elle-même, a tenté en même temps d'attirer l'attention de ses parents, devenir la fille qu'ils ont voulu avoir. Elle a suivit leurs idéaux, leur élitisme, a prit leur attitude. L'image qu'elle a finit par se donner la rendue presque appréciée par sa famille, mais dénigrée par une bonne partie des personnes de son école, enviée par l'autre. Une image dure à porter, trop lourde pour ses épaules d'adolescente.
A force de tout contenir, d'imploser à l'intérieur d'elle-même, de porter quelque chose qui ne lui appartenait pas, elle a finit par craquer. Un regard, une remarque de trop. Elle a voulu se défendre avec ses mots, le groupe l'a attaquée avec les mains. Connerie de l'adolescence oblige, pour la « remettre à sa place » ils l'ont enfermée, dans un placard de l'école. La promiscuité, la panique, et la fermeture de l'école incluant l'absence de personnel l'ont fait perdre le contrôle total d'elle-même. Les coups de poings qu'elle donnait contre la porte et les murs se sont transformés en griffures de serres contre le bois, et battement d'ailes désespérés contre les parois. Tout cela malgré elle, sans qu'elle ne s'en rende réellement compte, trop occupée à chercher à s'en aller.
Ce soir-là, c'est Abel qui l'a retrouvée, avant ses parents. Car c'était le seul à la connaître réellement, le seul à savoir où chercher.
Ce soir-là, elle a découvert son égo.
Ce soir-là, elle a su qui elle était réellement en fond.
Ce soir-là, elle a comprit qui était vraiment cher à ses yeux.
Ce soir-là, elle a rompu sa prison mentale que ses parents l'avaient forcé à construire.
Ce soir-là, elle a choisit de tracer sa propre route.

Suite à cet incident, de nombreuses remarques l'ont suivies en cours, entraînant ainsi une nouvelle bagarre, où Sheena avait mis de côté son image de petite fille bien éduquée.
Ce qui fut décisif pour ses parents.
Ils lui donnèrent son ultime punition, pour la contraindre à cesser son comportement.
Ils décidèrent de la mettre en internat, celui qui accueillait les adolescents porteurs du gène T. L'académie Saint François.

Au début, par esprit de contradiction, et par réticence à l'idée de quitter ces habitudes, elle prit la nouvelle très mal, et ne l'accepta. Elle rentra pleinement en conflit avec sa famille.
Jusqu'à se rendre compte dès sa première semaine que pour la première fois, elle prenait sa première bouffée d'air. Pour la première fois, elle avait ce qu'elle désirait réellement : être libre. Voler de ces propres ailes.

Abel la rejoignit très peu de temps après, ce dernier ayant fait pression sur ces parents pour rester avec la brune. L'un ne pouvait pas vivre sans l'autre.

Par la suite, ce qui se passa à l'internat restera à l'internat, elle avait ses petits secrets, y a connu ses premiers amours, s'est découverte, a crée son groupe d'amis, a trouvé sa place parmi cette montagne d'élèves, s'est familiarisée avec son égo, a eu ses premières véritables expériences, soirées…

Mais tout était vraiment trop beau pour être vrai. Parce que même si l'académie était suffisante pour oublier sa situation avec ses parents, elle ne l'était pas pour la dernière chose qu'elle a entendu d'eux, dans leur dos, en surprenant une discussion. Grande famille, connue et reconnue, de même que celle d'Abel. Ce qu'elle a entendu ce jour-là venant de la bouche de ses géniteurs, étaient digne d'une série médiévale, de l'ancien temps. Elle ne l'aurait jamais cru, pas à cette époque. Non.
Jamais elle n'aurait cru que ses parents comptaient lier les deux familles.
Et qu'elle et Abel allaient faire office de lien.

Depuis, plus que tout elle cherche à oublier, chercher des alternatives pour empêcher cela sans que cela retombe sur elle ou son ami. Le tout en cherchant les mots pour lui annoncer.
me and my ego
Elle l'a découvert un soir, où un groupe de son école qui s'en était prit à elle l'a enfermé dans le placard à balais de l'école. Habituellement, la promiscuité lui engendrait des crises de paniques, cette fois-ci, elle l'a transformé en un faucon pèlerin. Elle a finit par tomber de fatigue, reprendre sa forme humaine, jusqu'à ce qu'Abel ne vienne la libérer. Au début, elle pensait que c'était la panique qui lui occasionnait cela, mais elle a finit par comprendre que c'était les espaces clos.
Toute sa vie, elle a étouffé. Ses obligations, sa famille, ses problèmes d'ados. Tout d'un coup. Il ne lui a pas fallut longtemps pour comprendre pourquoi le faucon. C'était même clair comme de l'eau de roche. Plus que tout, elle voulait respirer, s'échapper de la réalité, prendre de la hauteur, s'envoler, vivre, loin de tout. Quoi de plus représentatif qu'un oiseau ? Rapace d'autant plus, car n'oublions pas, il s'agit de Sheena.
Son ego n'est autre que son échappatoire, sa fierté également. Lorsque rien ne va, elle va prendre directement un bol d'air frais. C'est avant tout la définition même du mot « attachiant ». Elle est reloud, mais pas méchante. C'est juste une p'tite chieuse, une ado de base qui a encore du mal à comprendre que la vie de ne tourne pas qu'autour d'elle. Elle n'a rien contre les gens, il est même assez facile de venir lui parler, à condition de ne pas l'irriter ou faire partie de ce type de gens qu'elle ne peut pas encadrer. Sachant qu'elle s'énerve facilement. En fait, faut être privilégié pour être apprécié réellement par Sheena. Ou être être Abel.
En dehors de ça, elle a du mal à s'attacher. Elle en a besoin, mais elle ne sait pas le faire. Elle manque cruellement de confiance en elle, et est timide sur ses sentiments, mais elle cache cela derrière une langue de vipère et des poings d'aciers. Plutôt le second cas. Car Sheena s'emporte facilement, et elle arrive rapidement à court de mot. Elle se défend donc plus généralement physiquement. Raison pour laquelle certaines personnes ont prit l'habitude de ne pas venir la voir. D'autant plus si on tient compte de son attitude hautaine. Certainement moins pire qu'Abel ceci dit. Elle passe sa vie à le protéger, s'assurer que personne ne s'en prenne à lui. Et ça la bouffe. Clairement. Elle pète souvent des câbles à cause de ça, mais ne lui dit jamais rien.
Elle est par ailleurs promise à ce dernier, et cherche une façon de lui annoncer. Car la situation est plus que risible. Meilleurs amis depuis l'enfance. L'un gay, l'autre lesbienne. Great combo. Thanks Dad and Mum.
Sheena, c'est également une boule de nerf, qui a constamment besoin de bouger, faire quelque chose. Elle a toujours fait plein de sports et activités et encore maintenant elle est incapable de rester sans rien faire. Elle court ou fait souvent de la muscu. Le roller également, lorsque le temps le permet, elle pourrait en faire toute une journée sans s'en lasser.
- Elle aime manger, beaucoup. Et au vu de ses activités, elle peut très largement se le permettre.
- Elle enchaîne les coups d'un soir, mais a toujours peur de s'engager sur le long, par peur d'être rejetée
- Elle paraît distante et solitaire, mais elle est simplement difficile
- Elle prend ses études au sérieux, même si ça la gonfle et qu'elle se permet parfois des écarts, principalement pour que ses parents lui lâchent la grappe sur ce sujet
things to know
C'est avant tout la définition même du mot « attachiant ». Elle est reloud, mais pas méchante. C'est juste une p'tite chieuse, une ado de base qui a encore du mal à comprendre que la vie de ne tourne pas qu'autour d'elle. Elle n'a rien contre les gens, il est même assez facile de venir lui parler, à condition de ne pas l'irriter ou faire partie de ce type de gens qu'elle ne peut pas encadrer. Sachant qu'elle s'énerve facilement. En fait, faut être privilégié pour être apprécié réellement par Sheena. Ou être être Abel.
En dehors de ça, elle a du mal à s'attacher. Elle en a besoin, mais elle ne sait pas le faire. Elle manque cruellement de confiance en elle, et est timide sur ses sentiments, mais elle cache cela derrière une langue de vipère et des poings d'aciers. Plutôt le second cas. Car Sheena s'emporte facilement, et elle arrive rapidement à court de mot. Elle se défend donc plus généralement physiquement. Raison pour laquelle certaines personnes ont prit l'habitude de ne pas venir la voir. D'autant plus si on tient compte de son attitude hautaine. Certainement moins pire qu'Abel ceci dit. Elle passe sa vie à le protéger, s'assurer que personne ne s'en prenne à lui. Et ça la bouffe. Clairement. Elle pète souvent des câbles à cause de ça, mais ne lui dit jamais rien.
Elle est par ailleurs promise à ce dernier, et cherche une façon de lui annoncer. Car la situation est plus que risible. Meilleurs amis depuis l'enfance. L'un gay, l'autre lesbienne. Great combo. Thanks Dad and Mum.
Sheena, c'est également une boule de nerf, qui a constamment besoin de bouger, faire quelque chose. Elle a toujours fait plein de sports et activités et encore maintenant elle est incapable de rester sans rien faire. Elle court ou fait souvent de la muscu. Le roller également, lorsque le temps le permet, elle pourrait en faire toute une journée sans s'en lasser.
- Elle aime manger, beaucoup. Et au vu de ses activités, elle peut très largement se le permettre.
- Elle enchaîne les coups d'un soir, mais a toujours peur de s'engager sur le long, par peur d'être rejetée
- Elle paraît distante et solitaire, mais elle est simplement difficile
- Elle prend ses études au sérieux, même si ça la gonfle et qu'elle se permet parfois des écarts, principalement pour que ses parents lui lâchent la grappe sur ce sujet
behind the screen
Hey ! Je porte comme puff Kyo (pas que je ne veuille pas qu'on connaisse mon prénom, juste je n'en suis pas fan, alors, la joie des puff o/) ou Kazerty (pour les trucs pros). Je suis dans la région parisienne, je fais mes études dans le web design/développement web o/ Pour ce qui est de mes dispos, ça dépend des fois xD Tantôt dispo tout le temps, tantôt très peu dans la semaine xD

Sheena Mora a effectué 1 lancé(s) d'un Dortoirs (Image non renseignée.) :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
A U S T I N
G R E E N W O O D

A B O U T M E || Gay × Etudiant en deuxième année, il étudie les Rongeurs × Son égo est un Tamia Rayé (écureuil) × Il est ultra fidèle en amour et souffre à tous les coups car il ne tombe que sur des mauvais mecs ×


L O V E I S I N T H E A I R

P R E S E N T || Il est désesperément amoureux de Jason qui ne fait que jouer avec lui.
P A S T || C'est un poissard de l'amour, il tombe amoureux des mauvais gars et à cause de son égo il s'attache très vite et très fort, du coup il souffre à chaque rupture.

O N L Y F A M I L Y M A T T E R S

S I B L I N G S || Anderson est son grand-frère, ils sont proche même si dernièrement le comportement d'Andy envers Cora énerve au plus au point Austin.

M Y I M P O R T A N T P E O P L E

B E S T || La plus belle, la seule et l'unique Coraleen sa meilleure amie, sa jumelle, son âme soeur, il serait hétéro, Austin l'aurait déjà épousé.
F R I E N D S || looking for links
A C Q U A I N T A N C E S || looking for links

H A T E R S G O N N A H A T E

H A T E R S || come and hate me, looking for some haters
R A N D O M || looking for links



W R I T E M Y L I F E

P R O C E S S I N G || Cora #1 | Jason #1 | Fred #1
C O M I N G S O O N || nothing for now
O V E R ||
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
Austin Greenwood
Saphir & Admin
Ven 1 Juin - 21:12
INSCRIPTION VALIDEE

J'aime beaucoup l'histoire et j'ai hâte de voir le lien entre Sheena et Abel, pour une fois que c'est la fille qui protège le mec !


Félicitation tu es maintenant officiellement élève à Saint François ! Tu rejoins le dortoir Cornaline tu trouveras les dortoirs par ici.

Voici également quelques petits liens utiles :
le règlement
le contexte
les annexes

Et pour bien commencer tu peux créer tes sujets de suivis :
les liens et suivis RPs
les profils BeastApp (le Facebook des Thérians)
les téléphones portables

Et pour passer un bon moment hors RP :
le flood
les jeux


Amuses-toi bien parmi nous et si tu as des questions n'hésites pas !
Revenir en haut Aller en bas
Dossier de : Sheena Mora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» • LA TROMPERIE de dossier pv G •
» [D&D4] L'Auberge de Yannosh
» Bonjour
» Imprimer en format A2
» Waaagh! Red Bootz de Benjamin (Docky)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Let Out The Beast :: Introduction :: Dossiers d'inscription :: Dossiers Acceptés-
Sauter vers: