AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Coucou les petits loups (et autres animaux :P)
N'oubliez pas que le flood est ouvert dès l'inscription même si vous n'êtes pas encore validé,
venez faire connaissance avec tout le monde le temps de finir votre présentation ;)
flood ici !

 :: Introduction :: Dossiers d'inscription :: Dossiers Acceptés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dossier de : Abel Saddler

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Juin - 10:17
Abel Saddler

story time
T’es resté là longtemps. Mais pour une fois tu t’étais abstenu de compter. Non. A vrai dire t’as jamais été foutu de t’arrêter de compter. Le tic tac de l’horloge s’arrêta une fraction de seconde, personne ne le remarque jamais vraiment, mais ce bruit systématique d’un effort mécanique se répète à chaque heure. Chaque passage d’heure entraîne un nouvel engrenage, et ça prend forcément plus de temps. Alors peut être que depuis tout ce temps, fraction de seconde par fraction de secondes, vous avez tous pris un retard considérable sur vos vie. 4h23, fin du tic-tac, bruit strident d’une sonnerie laissée là par hasard, un jour ou t’avais décidé d’être heureux. Voilà, si on en croit le calendrier Grégorien, 19 ans de ta vie viennent de s’écouler. 19 ans c’est 228 mois , 6 935 jours et 166 440 heures. C’est long. C’est 998 599 9,997 376 Minutes et … Et il faut croire que t’avais bel et bien compté. Tout. Depuis le début.

T’aurais pu essayer de devenir prix Nobel de la paix avec autant de temps devant et derrière toi. Essayer de faire quelque chose de grand. Quelque chose d’incandescent. Mais Tout le monde le sait, courir après des chimères, c’est beaucoup trop de complications pour un nombre incalculable de futilités. Enfin tu pourrais les calculer en fait... Mais, tu détestes les choses futiles. Tu détestes prendre part à tout ça. Alors tu t’es contenté de rester spectateur. C’était la place qui t’allais le mieux après tout, observer le monde sans y prendre part... Soudain ce sentiment atroce, une tristesse pure, une fatigue lancinante. Très vite tu es pris de nausée, à cette simple idée de voir ta génitrice afficher un sourire satisfait, te prendre dans ses bras comme si son rôle l’exigeait et te souhaiter un ‘Joyeux anniversaire’ en te traitant comme la 8ème merveille du monde. Son amour gluant et collant t’étouffais depuis la nuit des temps. Au fond tu savais, que si tu étais si étrange, c’était probablement de sa seule faute.

T’avais envie d’hurler, de t’enfuir loin, aussi loin que tes jambes puisse te porter. De dire au monde entier que tu n’avais que faire du bien, du mal, ou de leur connerie de solidarité. Parce toi tu souffrais, et personne ne s’y intéressait. Mais tu n’en fis rien. 4h24, roulé en boule la tête dans les genoux, tu venais de passer la première minute de mes 19 années de vie à sangloter comme un enfant. Pourquoi ? Peut être parce tout cet ennuie, toute cette monotonie avaient fini par peser trop lourd pour tes fragiles épaules. D’un geste sec tu séchais tes larmes sur la manche irritante de ton chandaille en laine. Passage devant le miroir, tu avais l’air de ces femmes délaissées qui avaient trop pleuré pour des choses qui n’en valaient pas la peine. Peu t’importais, ressembler à une femme ou à un homme, de toute façon tu ne saisissais pas vraiment ce concept.


Le bruit doux et régulier de la main d’une idiote Intrépide sur le double vitrage d’une fenêtre beaucoup trop ornée te tira, trop rapidement, de tes élucubrations lugubre. Vite tu affiches par habitude un sourire commerciale avant de lui ouvrir pour entendre ce qu’il y a de si important à dire, à 4h31 du matin.

- Joyeux anniversaire !


Prévisible. Mais c’était Sheena. Elle avait ce pouvoir de dire des choses inutiles et de les rendre belles. Tu fis l'effort de considérer la chose, quelques secondes tout du moins avant d’essayer de prononcer quelque chose de gentil.

- Merci.

Merci, c’était tout ce qui te venais à l’esprit. Les conversations frivoles ce n’était clairement pas ta tasse de thè.
Mais au moins elle avait eu le droit à un sourire. Sheena était probablement la seule à voir passer des expressions presque sincères sur ton visage. Avec elle c’était naturel, c’est tout. Pas de miracle. Pas d’élu. Juste Sheena, cette ouragan de catégorie 5 qui n’a jamais abandonné une seule seconde, qui ne t’a jamais abandonné une seule seconde. Tu lui tournais le dos, pour retourner t’écraser mollement sur ton lit en soupirant, lui laisser le temps de rentrer, de te rejoindre à l’état de larve, et de te lancer un de ses regards dont seul Sheena avait le secret.

- Je tiens à te dire que tu me l'as déjà joué Roméo et Juliette l’année dernière … Et que Roméo a quelque chose en plus, lui.

Tu n’attendais pas particulièrement de réponse, tu voulais juste le lui faire remarquer. De toute façon elle, elle savait comment faire avec toi. Tu roulais alors vers elle sans plus d’effort pour lui toucher le nez. Parce qu’elle a toujours détesté ça. Et aussi parce que, t’aimes bien la tête qu'elle fait quand on lui touche le nez.

- Hey… Je m’ennuis… Je m’ennuis depuis tellement longtemps. Je veux pas devenir comme eux. Je veux retourner à l’académie. Je veux y retourner maintenant.


Elle avait compris ce que d’autres cherchaient encore à décrypter depuis des années. Elle avait compris qu’exprimer un voeux te demandait un effort considérable. Elle avait compris la détresse sous-jacente dans tes paroles. Alors en t’ébouriffant les cheveux, elle sauta du lit avec son surplus d’énergie pour t’aider à faire une valise correcte. Cette fois là vous êtes partis tous les deux main dans la main pour prendre un bus de nuit. Cette fois là tu t’es endormi dans ses bras bercé par le bruit répétitif et saccadé du moteur. Cette fois là , au beau milieu d’un week end bien trop froid, secrètement tu as tiré un trait sur ton passé, sur ta famille, tu t’es juré de ne plus jamais y retourner, tu t’es juré de faire de l’académie Saint François ton seul point de repère.
me and my ego
Tu es de ceux que le monde à déçu. Tu es de ceux qui détestent les mondanités. Pourtant ce soir là on s’est encore servi de toi comme d’une triste poupée de porcelaine. Posé là au milieu des autres, posés là comme un vulgaire trophée de chasse. Caché dans un sourire angélique ta seule envie était de leur cracher leurs mensonges au visage. Mais tu ne pouvais pas. Tu ne savais pas exactement pourquoi quelque chose t’en empêchait. Peut être qu’au fond tu les aimais, ceux qui prétendaient t’aimer eux aussi. Peut être qu’au fond tu n’était pas si différent. Non , non tu n’y croyais pas. Tu refusais d’y croire. De faire partie de cette mascarade. D’affirmer toi aussi être de sang pur. Tu savais que c’était faux, que ton oncle était un simple être humain et qu’on se gardait bien de parler de cette branche de ta famille. Tu savais qu’il y a de ça 7 ou 8 ans cet homme affable et doux avait subitement disparu de ta vie. Tu savais que tu avais un problème. Tu savais que tout ça n’était pas possible. Qu’un jeune homme de 14 ans devrait courir à s’en décrocher les poumons. Rire aux éclats. S’écorcher vif. Avoir des amis ... Alors tu as souhaité un instant pouvoir t’envoler loin de ce monde. Tu t’es levé de cette chaise dorée. Tu as profité de leurs discussions sans paroles pour courir jusqu’à la grande fenêtre du couloir. Celle que tu aimais. Celle par laquelle chaque matin les rayons du soleil venaient caresser ton doux visage. Ton coeur battait trop fort et trop vite. Trop de monde. Trop d’inepties. Trop de faux semblants. Sans prendre cette réalité déroutante qui te criais te t’écraser quelques mètres plus bas, d’un pas assuré sur l’appuis en ciment tu es partis. Dans ce vide immense qui te séparait du sol tu as enfin senti l’air caresser tes plumes irisées. Suspendu dans cette nuit épaisse, tu as réalisé, seul oiseau capable de faire du surplace, que tu venais pour la première fois, de te transformer.
things to know
► Exécrable. C'est probablement un mot inventé pour Bel, ce garçon aux airs fragiles et timide que t’as croisé un jour, sans t’en rendre compte, trop occupé à te demander si c'était une nana ou si dame nature tentait de faire dans l'humour. Tu le penses sculpté dans le cristal, pusillanime et inconstant. T’en es tellement persuadé que t’oses pas trop lui parler. Peur de le briser. Peur de t’attacher à un enfant pathétique. Et tu sais quoi ? T’as raison de pas l’approcher. Bel est beau. Et Comme toute les choses Belles, Bel est tranchant comme une lame de rasoir. Bel est un Diamant, trop sévère, trop exigeant, trop taciturne , trop Bel.

◄ Rêveur. C’est dans ses pensées que tu le trouveras caché. La réalité trop morne, la réalité trop triste, Bel s’enfuit, dans les couleurs vives de sa palette. Il se construit un monde à chaque coup de pinceau oubliant peu à peu l’univers surréaliste dans lequel on l’a jeté sans grand scrupule. Son coeur bat trop vite et trop fort pour que tu en comprennes chaque battement. Et petit à petit, armé de patience tu réussis à te faire assez discret au beau milieu de toutes ces variantes tu captes un sourire fugace sur ce visage de glace si parfait, si fermé. C’est trop tard pour toi, tu t’es piqué.Tu t’es fait avoir par sa gueule d’ange. Alors vient donc un peu, l’espace d’un instant partager les rêves du Bel au bois dormant.


► Perfectionniste. Jamais tu ne l’as vu laisser au hasard un seul bouton de chemise. Tellement soigneux que s’en est presque maladif, t’y comprends rien, eux non plus, et probablement pas lui. Mais il est comme ça, il refuse l’erreur, peur panique de l’échec, Bel déteste l’imperfection au point d’essayer par tout les moyens d’incarner l’image absurde d’un Idéal saugrenu.

◄ Hypersensible. Au quart de tour, des larmes de colère roulent sur ses joues, pourtant tu n’as rien fait, si ce n’est lui faire remarquer qu’il était trop excessif ? Et Bel oscille, entre rage et larme négociant avec son instabilité notoire pour essayer d’échapper aux loups enragés qui n’ont de cesse de le poursuivre. Qui n’ont de cesse de lui dicter sa conduite. Qui n’ont de cesse de lui coller une étiquette. Bel est un oiseau coincé dans le carcan doré et stérile d’une famille étouffante.

► Secret, il garde tout, enterré là dans ce coin du cœur qui gratte, griffe, et hurle encore et encore jusqu’à ce que ça explose. Véritable bombe à retardement, Bel creuse jusqu’à se noyer dans un torrent d’émotions qu’il est incapable de gérer. Et toi, qui ne sait pas trop quoi faire non plus tu regardes impuissant Bel se barricader dans son cocon inaccessible.



◄ Lunaire, tu as beau le connaître depuis des années, tu ne sais toujours pas vraiment ce qui se trame dans sa tête. Tu sais pas trop pourquoi tout est si puissant, tout est si fragile, tout est si précis, et tout est si nébuleux. Parce que c’est Bel, et qu’une seule vie ne suffirait pas pour le comprendre.


► Fragile. Ils n’ont jamais voulu le remarquer. Toi aussi tu l’as trouvé un peu étrange au début mais tu t’es simplement dit : c’est Bel, il a toujours été comme ça. Alors comme de bien belles autruches ses parents ont fermé les yeux. Après tout ils étaient si purs , cela n’arrive pas dans une famille de sangs pur. Mais Bel le sais bien lui, la haut tout ne tourne pas rond. Stop. Pas un mot de plus. Pas de diagnostique. Pas d’autisme. Bel est normal. Bel va bien. Bel doit être parfait.

◄ Attendrissant. Tu voudrais lui faire manger le bitume, pour toute les fois ou il t’as balancé une vérité que tu ne voulais pas entendre. Et un jour tu l’as vu, souriant, s’extasier des heures devant une minuscule chenille en train de construire son nid. Étrangement ça t’as radoucit. Bel est un enfant. Et au fond Bel, est très naïf.
behind the screen
Hey °° alors, hm moi c'est Xanax. Des fois on m'appelle aussi Satan, je sais pas trop pourquoi, parce qu'en soit Crowley est plus cool que moi dans ce rôle. ( Je t'aime si tu as la référence. Marions nous. )
J'ai toujours pas arrêté de boire et hm, je vous aime. C'est joli ici. Je suis désolée pour le temps que j'ai mis. Pour me faire pardonner je propose une récompense à celui qui prendra comme ego un Kakapo. Parce que c'est quand même un animal sublime le Kakapo vous trouvez pas ? Voilà.

Abel Saddler a effectué 1 lancé(s) d'un Dortoirs (Image non renseignée.) :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
A U S T I N
G R E E N W O O D

A B O U T M E || Gay × Etudiant en deuxième année, il étudie les Rongeurs × Son égo est un Tamia Rayé (écureuil) × Il est ultra fidèle en amour et souffre à tous les coups car il ne tombe que sur des mauvais mecs ×


L O V E I S I N T H E A I R

P R E S E N T || Il est désesperément amoureux de Jason qui ne fait que jouer avec lui.
P A S T || C'est un poissard de l'amour, il tombe amoureux des mauvais gars et à cause de son égo il s'attache très vite et très fort, du coup il souffre à chaque rupture.

O N L Y F A M I L Y M A T T E R S

S I B L I N G S || Anderson est son grand-frère, ils sont proche même si dernièrement le comportement d'Andy envers Cora énerve au plus au point Austin.

M Y I M P O R T A N T P E O P L E

B E S T || La plus belle, la seule et l'unique Coraleen sa meilleure amie, sa jumelle, son âme soeur, il serait hétéro, Austin l'aurait déjà épousé.
F R I E N D S || looking for links
A C Q U A I N T A N C E S || looking for links

H A T E R S G O N N A H A T E

H A T E R S || come and hate me, looking for some haters
R A N D O M || looking for links



W R I T E M Y L I F E

P R O C E S S I N G || Cora #1 | Jason #1 | Fred #1
C O M I N G S O O N || nothing for now
O V E R ||
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
Austin Greenwood
Saphir & Admin
Sam 2 Juin - 20:04
Ola !! je suis sur mobile jusqu'à demain je te valide dès que je rentre et que j'ai mon PC demain sans faute !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Juin - 14:53
Pas de soucis :O j'avais pas reçu la notification de ton message du coup je croyais que tu m'avais pas vue x)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
A U S T I N
G R E E N W O O D

A B O U T M E || Gay × Etudiant en deuxième année, il étudie les Rongeurs × Son égo est un Tamia Rayé (écureuil) × Il est ultra fidèle en amour et souffre à tous les coups car il ne tombe que sur des mauvais mecs ×


L O V E I S I N T H E A I R

P R E S E N T || Il est désesperément amoureux de Jason qui ne fait que jouer avec lui.
P A S T || C'est un poissard de l'amour, il tombe amoureux des mauvais gars et à cause de son égo il s'attache très vite et très fort, du coup il souffre à chaque rupture.

O N L Y F A M I L Y M A T T E R S

S I B L I N G S || Anderson est son grand-frère, ils sont proche même si dernièrement le comportement d'Andy envers Cora énerve au plus au point Austin.

M Y I M P O R T A N T P E O P L E

B E S T || La plus belle, la seule et l'unique Coraleen sa meilleure amie, sa jumelle, son âme soeur, il serait hétéro, Austin l'aurait déjà épousé.
F R I E N D S || looking for links
A C Q U A I N T A N C E S || looking for links

H A T E R S G O N N A H A T E

H A T E R S || come and hate me, looking for some haters
R A N D O M || looking for links



W R I T E M Y L I F E

P R O C E S S I N G || Cora #1 | Jason #1 | Fred #1
C O M I N G S O O N || nothing for now
O V E R ||
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
Austin Greenwood
Saphir & Admin
Dim 3 Juin - 19:48
INSCRIPTION VALIDEE

a y est j'ai mon PC ! je valide sans hésiter j'avais déjà le caractère maintenant j'ai la total ! Hâte de voir le lien Sheena/Abel en tout cas !


Félicitation tu es maintenant officiellement élève à Saint François ! Tu rejoins le dortoir Rubis tu trouveras les dortoirs par ici.

Voici également quelques petits liens utiles :
le règlement
le contexte
les annexes

Et pour bien commencer tu peux créer tes sujets de suivis :
les liens et suivis RPs
les profils BeastApp (le Facebook des Thérians)
les téléphones portables

Et pour passer un bon moment hors RP :
le flood
les jeux


Amuses-toi bien parmi nous et si tu as des questions n'hésites pas !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Dossier de : Abel Saddler
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» • LA TROMPERIE de dossier pv G •
» [D&D4] L'Auberge de Yannosh
» Bonjour
» Imprimer en format A2
» Waaagh! Red Bootz de Benjamin (Docky)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Let Out The Beast :: Introduction :: Dossiers d'inscription :: Dossiers Acceptés-
Sauter vers: